Parmi les vestiges de l'ancienne église, un certain nombre de pierres tombales sont conservées dans le cloître de Saint-Louis-des-Français. Parmi celles-ci, celle de Jacques de Pencoetdic que nous vous présentons aujourd'hui.

P1020387

Tout autour de la dalle, nous lisons les inscritpions :

"Hic requiescit famosissimus utriusque juris doctor reverendus Pater Dominus Jacobus de Pencoetdic electus Briocensis et sacri Palatii apostolici causarum auditor, qui obiit die XXV mensis Augusti anno Domini MCCCCLXII"

soit :

"Ici repose le très fameux docteur en l'un et l'autre droit, Révérend Père Seigneur Jacques de Pencoetdic, nommé évêque de Saint Brieuc et auditeur de Rote au Palais Apostolique, qui mourut le 25 août 1462."

Si l'on s'intéresse d'un peu plus près à ce personnage, on peut être surpris de ne pas le retrouver dans la liste des évêques du diocèse de Saint Brieuc... Grâce à Jules de Laurière que nous avons déjà cité sur ce blog nous comprenons pourquoi... Donnons lui la parole :

"D'après le Gallia Christiana (ndlr : c'est un ensemble de textes en plusieurs volumes décrivant les diocèses de France, édité entre le XVIIème et le XIXème siècle), le chanoine Jacques Peurel ou Pencoet fut un des opposants à l'élection, par le chapitre de Saint Brieuc, de l'évêque Jean Prégent, en 1450, et il avait été lui-même créé évêque de Saint Brieuc par motu proprio de Nicolas V (ndlr : Nicolas V est le pape qui céda au cardinal Alain de COETIVY l'église San Andrea pour en faire une église bretonne). Il se trouvait un troisième compétiteur à ce siège épiscopal dans le personne de Jacques penhouedic, qui favorisait le duc de Bretagne. Cependant, après l'apaisement de ces trois compétitions, l'évêque jean resta en possession régulière de son siège; mais Jacques de Pencoet n'en conserva pas moins le titre d'Electus Briocensis. Il était de plus, dit le Gallia, d'après un manuscrit de La Porte du Theil, 'sacri palatii cardinalis auditor Romae; decessit anno 1462 et in capella S. Yvonis sepultus est.' Il est facile de voir que le Pencoet du Gallia est le même personnage que le Pencoetdic de l'inscription tumulaire; les titres, les qualités du défunt et la date de la mort sont les mêmes des deux côtés."

Jacques de Pencoetdic fut nommé par le pape évêque de Saint Brieuc mais ne le fut pas dans les faits. Jean Prégent le fut, quant à lui, de 1439 à 1472. Jacques de Pencoetdic fut auditeur de Rote (ndlr : Conseiller du Pape connaissant le droit civil autant que le droit canonique assistant le Pape dans l'exercice de son pouvoir judiciaire, soit spirituel, soit temporel.) Si l'on en croit le travail de Mgr Pierre Lacroix, Mémoires sur les institutions de France à Rome, 1892, il le fut entre 1446 et 1462, soit environ 16 ans.

Sur la pierre tumulaire, l'inscription "Jacobus de Pencoetdic  electus Briocen" se trouve tout en bas sur le côté droit. En voici un gros plan :

J_de_Pencoetdic