Rome compte 5 églises françaises : Saint Louis des Français, la Trinité des Monts, Saint Nicolas des Lorrains, Saint Claude des Bourguignons et bien entendu notre église Saint Yves des Bretons. Sa responsabilité est confiée à un recteur nommé par l'ambassade de France près le Saint Siège. Depuis deux ans, entre octobre et mai, une messe mensuelle y est célébrée suivie d'un pique-nique à St Louis ou d'un repas à la pizzéria.

Il va sans dire que le 19 mai, la fête du Saint y est particulièrement célébrée ! Tout d'abord une messe, à laquelle participent en régle générale, l'ambassadeur de France près le Saint Siège, l'administateur des Pieux Etablissements, le Recteur de Saint Louis, ceux des autres églises françaises et un certain nombre d'ecclésiastiques et de laïcs présents à Rome. La fête se poursuit par un apéritif dans le cloître de St Louis des Français et ceux qui le souhaitent se retrouvent ensuite à la pizzéria (faute d'une bonne crêperie !). Cette année en choeur, à la pizzéria, nous avons chanté le Bro Goz ma Zadou et avons eu, avouons-le modestement, un certain succès, au vu des applaudissements !

La fête de Saint Yves et les messes mensuelles sont l'occasion de se rassembler et de parler du pays et surtout de faire résonner sous cette petite voûte des airs et des cantiques du pays bretons dont le très célèbre cantique trégorrois : N'an neus ket en Breiz, n'an neus ket unan ! (non il n'y en a pas en Bretagne, non il n'y en a pas un, il n'y a pas de saint comme Saint Yves !)

Cette année, la fête du 19 mai 2009 fut présidée par Mgr SARRABERE, évêque émérite de Bayonne; la prédication assurée par le R.P. Antoine KERHUEL, jésuite originaire du Morbihan en présence de S.E. l'ambassadeur de France près le Saint Siège, monsieur de LABOULAYE.

Vous trouverez quelques photos de cette célébration dans la colonne de droite dans l'album intitulé 19 mai 2009.